Médiation animale en milieu carcéral

Des animaux abandonnés trouvent refuge en prison.
En prenant soin d’un animal en souffrance, le détenu apprend la maîtrise de soi et la responsabilité,
il prépare sa réinsertion.
Les animaux, quant à eux, se reconstruisent en retrouvant la confiance en l’humain
et une nouvelle joie de vivre…

Ou comment un homme et un animal réunis dans l’isolement peuvent s’offrir mutuellement
une nouvelle vie.

Actuellement nous recensons sur notre territoire plus de180 établissements pénitentiaires regroupant  environ 70 000 détenus  pour une capacité de l’ordre de 60 000 places….

Les personnes détenues peuvent présenter des difficultés dans leur rapport à autrui et à elles-mêmes  (faible estime de soi, problème de gestion des émotions, impulsivité, parcours de vie chaotique, carences affectives,…) qui peuvent provoquer une souffrance et les conduire à une mise à l’échec dans leur réinsertion.

La médiation animale en milieu carcéral s’adresse à  toutes les populations pénales, allant de la « petite peine » à la perpétuité, de la maison d’arrêt à la maison centrale en passant par le  centre de détention.